Myra et le Mystère des Homicides

Image floue d'Athéna, la déesse grecque de la sagesse et du courage. Athéna tend la main vers Myra, comme pour lui offrir sa bénédiction. Myra regarde vers le haut, une expression de détermination et de respect sur son visage. Autour d'elle, la salle de radio semble s'estomper, comme si, pour ce moment, rien d'autre n'existait que Myra et la déesse. 

"Ainsi je te bénis, Myra. Que ta voix soit toujours forte, ton esprit toujours vif. Que tu sois guidée par la justice et la vérité, que tu sois toujours prête à défendre ceux qui sont sans défense. Que ta parole inspire ceux qui t'écoutent, que ton courage donne de la force à ceux qui en ont besoin. Que tu sois toujours une lumière dans l'obscurité, un phare pour ceux qui sont perdus. Que ta force ne faiblisse jamais, que ton courage ne fléchisse jamais. Tu es bénie, Myra, par la déesse de la sagesse et du courage. Va maintenant, et fais briller ta lumière sur le monde."

Sur ces mots, Athena, déesse grecque de la sagesse, du courage, de l'inspiration, de la civilisation, de la loi et de la justice, de la guerre stratégique, des mathématiques, de la force, de la stratégie, des arts, des métiers et des compétences, déesse protectrice au cœur compatissant et à la volonté de fer s'évanouit dans l'éther.

3-2-1, c'est l'Embarquement pour Cithare, nous sommes en onde, mais ce soir là, silence radio... 

Myra, dans la salle de radio, debout devant le microphone Myra, immobile, n'est pas simplement radieuse, elle paraît transfigurée; une lumière douce et dorée émane d'elle. Dans le lointain on distingue encore mais à peine, les derniers voiles de lumière du vêtement de la déesse qui disparaissent. 

Dans la salle de nouvelles, alors que les informations sur une série de meurtres dans différentes villes canadiennes commencent à affluer, Myra est la première à établir un lien entre les trois homicides. Chaque fois, un même modus operandi, le meurtrier laisse sur la scène de crime un poème de Baudelaire en lien avec le crime. Après le troisième homicide, Myra, avec son intuition aiguisée et son esprit vif, comprend qu'il s'agit de l'œuvre d'un meurtrier en série. Elle est la première à communiquer cette nouvelle, apportant une nouvelle dimension à l'enquête et captivant l'attention du public.

Loading