Webmarketing stratégique, faut-il miser sur les médias sociaux ou sur Google?

Budget marketing et mix média Web, combien mettre sur quoi?

Vous souhaitez utiliser le web pour augmenter les ventes de votre entreprise. Les options sont nombreuses: Google, Bing, Facebook, LinkedIn, Twitter, Instagram, TikTok, Youtube, etc. Du coup, vous vous bien des questions.

  • Lequel de ces médias génère le meilleur retour sur l'investissement?

  • Lequel est le plus simple d'utilisation?

  • Quels sont leurs avantages et inconvénients respectifs?

  • Faut-il en utiliser plusieurs en combinaison?

À ces questions, toute agence média, expert SEM, spécialiste MMS ou rédacteur SEO répondra: “Tout dépend de vos objectifs marketing et de vos clients cibles!” Même moi! C'est d'ailleurs ce qui m'a mis la puce à l'oreille: tout le monde d'accord en même temps, ça ne se peut pas vraiment. “Il s'agit probablement plutôt d'une réaction instinctive à question trop complexe!” me dis-je; et du coup, je comprenais tout le monde.

Les points de repère essentiels pour réussir ses stratégies de marketing web?

Pour retrouver son chemin dans l'univers des Web Ads et réussir son projet marketing, que ce soit avec Google, Facebook ou les autres, il y a 4 points de repère: le cycle d'achat de votre client cible, le niveau d'implication de votre produit ou service, l'intégration verticale et le coût marginal d'acquisition.

Situer Google, Bing, votre site web et les médias sociaux dans le cycle d'achat de votre prospect

D'abord, il faut se représenter le cycle d'achat de votre prospect. On peut imaginer 3 scénarios.

  • Il connaît son besoin, les solutions existantes aussi. Il consulte un engin de recherche, visite 2 ou 3 sites web puis prend sa décision et transige.
  • Il était inconscient de son besoin et savait encore moins que des solutions comme la vôtre existaient avant d'être exposé à une publicité sur les réseaux sociaux. Mais comme il était affairé au moment de l'exposition, il n'a pas cliqué sur la publicité (le taux de clic moyen sur les pubs dans les réseaux sociaux serait de 0,67% selon les plus récents rapports). Du coup, le lendemain, il se pointe sur Google ou Bing, cherche par mots clés pour trouver une entreprise proposant le produit qu'il convoite, visite 2 ou 3 sites web puis prend sa décision et transige.
  • Il connaît son besoin et la plupart des solutions existantes. Il ouvre un moteur de recherche, fait quelques requêtes à partir de mots-clés, visite 6 ou 7 sites web mais demeure incertain de sa décision. Il poursuit ses recherches sur les réseaux sociaux afin d'obtenir les avis d'une dizaine d'amis. On lui présente au passage des publicités ciblées, il clique sur quelques-unes et visite 4 ou 5 sites web. Enfin, il prend sa décision et transige.

À la lumière de ces scénarios, on constate que les événements de communication qui paraissent avoir le plus d'impact sur les décisions d'achat de vos futurs clients sont, dans l'ordre:
1- Les moteurs de recherche
2- Votre site web
3- Les réseaux sociaux.

Google, un géant à l'échelle de l'histoire humaine

Google détient 93% des parts de marché des moteurs de rechercheDu coup, la présence dans les moteurs de recherche est incontournable.

  • C'est la seule façon de cibler votre prospect avec des "keywords" correspondent à ceux de ses pensées les plus intimes.
  • Lorsqu'il débute sa recherche, il n'a pas encore d'idée préconçue et on peut lui fournir la première information.
  • C'est le seul moment où l'on est certain de lui transmettre notre message alors qu'il est actif, réceptif, volontairement engagé dans son processus d'achat.
  • Dans 70% des décisions d'achat, le moteur de recherche combiné à votre site web font 100% du travail.
  • S'il arrive à la fin de son cycle, c'est encore bien souvent le moyen de l'attirer vers vous (inbound marketing) après qu'il ait été sensibilisé ailleurs à un produit ou un service équivalent à ce que vous offrez.

Quel moteur de recherche choisir? Google contrôle 93% des parts de marché des moteurs de recherche dans le monde, sauf en Chine et en Russie pour des raisons politiques. Reste 3% pour Bing et 4% de miettes que se partagent une plétore de d'engins spécialisés comme DuckDuckGo, WolframAlpha, Qwant ou désuets comme Yahoo.

Remarketing stratégique, les réseaux sociaux, des leviers propres à fidéliser vos clients et augmenter votre notoriété

Les réseaux sociaux se partagent une capacité d'influence sur une partie significative des décisions d'achat de vos clients. Ils permettent d'accomplir des stratégies de remarketing, de cultiver votre notoriété, de demeurer présent dans l'esprit de vos prospects tant que l'achat n'est pas complété. Ce remarketing est crucial si votre produit ou service comporte un niveau d'implication élevé. Autrement dit, si votre client a le sentiment qu'une mauvaise décision de sa part entraînerait des conséquences très fâcheuses pour lui, tant qu'il hésite, on peut maintenir la communication à travers les médias sociaux et tenter de l'influencer et s'assurer qu'il ne nous oublie pas. Mais la pertinence de le faire dépend moins de vos objectifs ou de vos clients et davantage du type de produit ou service que vous proposez.

Y a-t-il une différence entre Facebook, Instagram, Youtube, Pinterest, LinkedIn, Twitter, Tik Tok?

Quels sont les joueurs en présence? Deux géants rassemblent environ 3 milliards de personnes chacun; on parle d'intégration verticale. Ainsi, Meta (Facebook, Instagram, Messenger) et Google (Display, Youtube, PlayStore) sont au coude à coude et contrôlent plus de 70% du “remarketing market” Pinterest, Reddit, LinkedIn, Twitter, Tik Tok, Quora, SnapChat et tous les autres se partagent le reste du marché. On serait porté à croire que ces médias sociaux attirent des gens aux intérêts communs. Mais comme le total des membres des médias sociaux dépasse le nombre d'individus sur la planète, on comprend que votre consommateur cible fréquente plusieurs médias sociaux; et par conséquent, pour votre "inbound marketing", vous pouvez sans doute rejoindre les mêmes audiences avec l'un ou l'autre des grands médias sociaux.

La vrai question: sur quel média social se trouvent les influenceurs qu'affectionnent vos clientèles cibles?

En réalité, votre cible n'est pas vraiment fidèle à un média social, loin de là. Par contre, elle réserve toute son affection pour les influenceurs et influenceuses qu'elle a élues et qu'elle estime. L'affaire, c'est qu'eux aussi, les influenceurs, sont partout... Ils ont tous une chaine sur chaque plateforme... C'est le truc quand on veut faire carrière comme influenceur sur internet, on se force pour faire une bonne vidéo, il faut beaucoup de travail, et une fois que c'est réussi, on maximise le retour sur investissement, on la publie sur Youtube, Tik Tok, Instagram et Facebook. Ils sont maîtres en communication et marketing automation, c'est pour eux un prérequis. Prenons par exemple un que j'aime bien: Guilhome... Il est partout! [liens amicaux]

Avantages et inconvénients des différentes plateformes business Ads?

Quand on compare capacité de ciblage, simplicité d'ouverture et de création de comptes et de campagnes, intuitivité et souplesse d'utilisation, coût du placement média, outils de gestion et de veille, outils d'optimisation des stratégies, de toutes les plateformes s'équivalent... Seulement voilà, c'est un pensez-y bien… Il y a des coûts liés à l'introduction et la gestion de plateformes PPC supplémentaires. intégration 360 ou verticale...

Les principes stratégiques fondamentaux du webmarketing

  • La présence dans le moteur de recherche de Google est incontournable en raison de sa présence stratégique au début et à la fin du cycle d'achat de la cible.
  • Le remarketing convient aux produits ou services à haut niveau d'implication.
  • Le coût inhérent à la gestion d'un marketing web multi-plateformes est suffisamment important pour provoquer des mouvements de marché et entraîner la croissance verticale des offres de Google et de Facebook.
  • On peut atteindre les objectifs dévolus aux campagnes Display et remarketing indifféremment avec Google Ads et Facebook Ads.
  • Les influenceurs sont experts en marketing de contenus et sont présents sur toutes les plateformes et tous les médias sociaux.

Donc il faut commencer par Google Ads et s'assurer d'en exploiter toutes les possibilités avant d'ajouter quoi que ce soit d'autre.

Loading
  • La rédaction stratégique

    Qu’il s’agisse d’embellir un discours de bonne année ou un courriel d’excuse à toute la clientèle, la rédaction stratégique, celle pour laquelle on paye, est toujours un service sur mesure.

    J’ai rassemblé ici quelques échantillons d'écriture. Plus de 500 pages que je vous invite à visiter tout en gardant à l'esprit que je réussis toujours à écrire le prochain texte dont on a besoin même si j'en ai jamais écrit un exactement comme celui-là avant parce que...

    La rédaction stratégique, c'est toujours sur mesure.

    Le vrai travail commence lorsqu'on communique avec moi.