1 jour à la fois
12janv.

12 – INTIMITÉ AVEC SOI

Patrick Gauthier |12 00 | Réflexions quotidiennes | Retour|
0 ( 0 reviews)
|

     « Chaque instant, il y a quelque chose à faire, à défaire ou à refaire en soi. »      
     SUNDARI     

Qu'avez-vous fait de vos blessures originelles (manque d'amour, de reconnaissance, de stabilité, etc.)? La vie impose toujours que l'on construise son château intérieur immédiatement, quelles que soient les conditions du territoire dont nous avons hérité. Mais une fêlure profonde menacera constamment de laisser ses pires cauchemars envahir les lieux. Leur remontée sera d'autant plus destructrice qu'on aura tenté de les enfouir. Il n'y a pas de pierre tombale qu'ils ne retournent avec grand fracas. Leur laideur répugne tellement que nous détournons les yeux, mais cela ne les rend que plus puissants et plus vengeurs. La fuite nous guide justement où nous ne voulions pas nous retrouver. Toutefois, les ténèbres sont la place nécessaire à l'existence de la lumière. Par l'amour qui nous habite, nous sommes engagés à épouser ces horreurs qui sont nôtres. Il n'y a pas d'autre issue. Mais gardons espoir, les crapauds les plus laids font les princes les plus charmants ; les plus affreuses sorcières font les plus magnifiques princesses. Intimement liées à ce que nous sommes, nos peurs et nos faiblesses deviennent des forces qui embellissent notre vie. La brèche par où surgissent nos peurs, nous la comblons par l'amour, et c'est ainsi qu'elles viennent contribuer à notre épanouissement. 

Les drames de ma vie ne sont pas liés qu'aux circonstances plus ou moins favorables d'un jour, mais aussi à des manques profonds dont j'ai voulu oublier l'existence. Lorsqu'une situation me bouleverse, j'accepte de voir ces manques et je les comble d'amour.

Sur l'auteur

Reliés

174 – PRENDRE SA PLACE

     « L'exilé, qui n'a de demeure nulle part, est un mort sans tombeau. »           P. SYRUS     La nature n'aime pas le vide, c'est connu. Tout territoire inh...

Suite >

112 – FAIRE TOUS LES EFFORTS NÉCESSAIRES

     « Le venin est dans la queue. »           PROVERBE     Le moment de conclure un projet, de fournir le dernier effort, arrive parfois quand il nous semble ne plus avoir le moindre...

Suite >

83 – DEMEURER DANS LA RÉALITÉ

     « Vent au visage rend l'homme sage. »           G. MEUNIER     Lorsque nous travaillons longtemps à un même projet, nous sommes parfois découragé p...

Suite >

145 – LA CONTRIBUTION

     « Prenez pleinement conscience de la variété qui règne au sein de l'espèce humaine, et vous serez prêts à admettre l'interdépendance des êtres humains. »       &...

Suite >

Publier un commentaire