1 jour à la fois
11févr.

42 – DE LA JUSTICE ET DE LA LOYAUTÉ

Patrick Gauthier |11 00 | Réflexions quotidiennes | Retour|
0 ( 0 reviews)
|

     « Le lierre meurt où il s'attache. »      
     PROVERBE FRANÇAIS     

La fidélité est nécessaire à l'amitié. Rien peut-être ne donne plus de valeur à un ami que sa loyauté et sa fidélité. C'est ainsi que nous mesurons la valeur de notre amitié pour autrui. Tout cela paraît presque indiscutable. Pourtant, la fidélité en amour est une valeur souvent remise en question. Alors, considérons toute l'acceptation de notre différence, tout le dévouement de notre conjointe ou conjoint s'il en est, toute sa loyauté tant dans le bonheur que dans l'adversité! Et ce n'est pas là seulement la moitié de la valeur de ce lien ; il y manque encore notre contribution à nous! Qui penserait à faire des cendres de tout cela, pour, en fin de compte, si peu de chose? La recherche de la véritable satisfaction dans nos relations emprunte d'autres chemins, plus dissimulés sans doute, mais plus profonds, plus vrais et plus riches. 

Je suis conséquent avec moi-même et conserve les mêmes valeurs et la même honnêteté dans l'amour que dans l'amitié. Je fais le choix d'une satisfaction plus profonde et plus authentique.

Sur l'auteur

Reliés

75 – L'HARMONIE AVEC LA FORCE UNIVERSELLE

     « Connaître autrui n'est que science. Se connaître est intelligence. »           LAO TSEU     Il peut être utile de nous raconter notre histoire, franchemen...

Suite >

34 – MAÎTRE DE SA VIE

     « Qui se fait brebis le loup le mange. »           PROVERBE     Certaines personnes, lorsqu'elles vivent un événement difficile, ou tout simplement pour se fair...

Suite >

78 – PROJETER LA VÉRITÉ ET L'AMOUR

     « Si l'on change intérieurement, on ne doit pas continuer à vivre avec les mêmes objets. »           ANAÏS NIN     Le ménage de printemps est ...

Suite >

24 – LE RESPECT DU SOMMEIL

     « On ne dort pas pour dormir, mais pour agir. »           C. G. LICHTENBERG     Nous avons parfois la tentation de différer notre sommeil. Mais bien souvent, c'est un ...

Suite >

Publier un commentaire