1 jour à la fois
02juil.

2 – ACCEPTER SES FORCES ET SES FAIBLESSES

Patrick Gauthier |02 00 | Pensées quotidiennes | Retour|
0 ( 0 reviews)
|

     « Sors de ma poitrine ce cœur de pierre, mets y un cœur de chair. »      
     AUTEUR INCONNU     

Nous retrouvons notre paix et notre centre intérieur par le recueillement quotidien. Chaque matin, dans notre cour, un soleil se lève sur un monde nouveau. Il embrase de ses rayons tous nos souvenirs, tous nos désirs, nos qualités et nos faiblesses. Et sur son passage, ce qui était resté dans le noir et le froid s'éveille à la vie. Sur nos défauts et notre laideur poussent des herbes vertes et vigoureuses, et sur ce tertre, une fleur rose où perle la rosée. Par l'observation et l'acceptation de ce que nous sommes, nos déficiences alimentent notre croissance personnelle. Nous devenons plus apte aux relations d'amour avec notre entourage. L'atmosphère se réchauffe et la vie porte ainsi de plus en plus de fruits. Emplissons notre poitrine de cette lumière pure, fraîche, revitalisante. 

En mon for intérieur, un souffle de vie et d'amour vient réchauffer mon âme. Je lui ouvre grand la porte, car il amène la vie sur son passage, il amène l'amour, l'acceptation et le courage.

Sur l'auteur

Reliés

146 – VIVRE PLEINEMENT CHAQUE MINUTE

     « Renouvelle-toi chaque jour, fais-le de nouveau, encore de nouveau et toujours de nouveau. »           TA-HIO     En tout, la réussite vient d'elle-même si nous...

Suite >

160 - L'ACCEPTATION

     « Aucun arbre ne croît en un jour. Aucun arbre ne tombe au premier coup. »           J. CATS     En prenant conscience de notre douleur, nous avons parfois l'impression...

Suite >

118 - ÊTRE LA COLLABORATION

     « La richesse consiste bien plus dans l'usage que dans la possession. »           ARISTOTE     Le corps humain est constitué à 90 % d'eau. La force de l'...

Suite >

161 – MANIFESTER SON AFFECTION

     « Quand sonne l'heure du dernier rendez-vous, la seule richesse que l'on emporte avec soi, c'est tout ce que l'on a donné! »           AUTEUR INCONNU     U...

Suite >

Publier un commentaire