1 jour à la fois
Par auteur: Patrick GauthierRetour

     « La sagesse du scribe s'acquiert à la faveur du loisir et celui qui a peu d'ouvrage deviendra sage. »      
     L'ECCLÉSIASTE     

La dissipation est généralement insatisfaisante comparativement aux activités qui nous permettent de nous construire. La réalisation de soi est une source de satisfaction à laquelle nous prenons rapidement goût. Choisissant de suivre la voie de l'accomplissement personnel, nous découvrons un nouveau sens au mot loisir : apprendre. Du reste, ce n'est pas aussi nouveau que nous pourrions le croire. À l'origine du mot « école », il y a le mot grec pour « loisir ». Lorsque nous trouvons notre vie vide, il est parfois très éclairant d'observer comment nous occupons nos loisirs. L'ennui vient souvent de ce que ceux-ci deviennent trop simples et trop faciles, nous apportent trop peu d'informations nouvelles, n'exigent plus de nous que nous grandissons. Au fond, il nous suffit de devenir notre propre professeur, de nous accorder le diplôme relatif à notre ancien loisir, et d'en choisir un nouveau. Il suffit de nous reconnaître : nous avons appris ce que ce loisir pouvait, pour l'instant, nous apporter. Maintenant, il est temps de relever un nouveau défi. La vie nous y appelle. Notre cœur y aspire depuis si longtemps. 

J'observe mes loisirs et je les choisis pour qu'ils m'apportent davantage. Je m'engage dans mes loisirs. Je les approfondis pour qu'ils m'emplissent le cœur de vie, d'amour, de connaissances, de paix et d'espoir.

Suite

     « Jamais on ne surmonte un péril sans péril. »      
     P. SYRUS     

Dans notre société moderne faite de facilité, nous n'avons pas toujours le courage de l'engagement. Bien que nous voulions surmonter la tristesse de la solitude, nous ne sommes pas prêt à investir année après année dans une relation amoureuse ; nous nous éclipsons avant la douleur de nous remettre en question. Nous désirons une carrière professionnelle intéressante, mais nous lésinons sur les heures de travail ou nous escamotons les études. Pourtant, la satisfaction se trouve dans l'engagement. En poursuivant un objectif, nous découvrons des qualités nouvelles, nous en développons d'autres. Nous gagnons en richesse et en maturité. Avec la satisfaction d'être allé au bout de soi, nous gagnons l'estime de soi et la confiance nécessaire pour affronter de nouveaux défis. 

À la lumière de mon vécu et de ma réflexion, je détermine un objectif et m'y engage. Mon engagement me fait découvrir des qualités que je ne me connaissais peut-être pas : détermination, estime de soi, maturité. Une satisfaction bien légitime du devoir accompli m'accompagne quotidiennement. Je dors mieux. Je suis gagnant sur tous les fronts.

Suite

     « Quel est le plus grand héros? Celui qui est maître de ses désirs. »      
     BHARTRIHARI     

Savons-nous ce que nous voulons vraiment? Avons-nous un but qui sous-tend nos actions à travers les bons et les mauvais jours? Bref, avons-nous donné un sens à notre existence? Nous pouvons nous demander quelles sont les peurs qui nous hésiter à nous engager à fond dans notre propre vie, à poser un objectif et à passer à l'action pour l'atteindre. Avec des temps de réflexion, d'introspection et de méditation, nous découvrons le sens de notre vie, le rêve dont la réalisation est notre inévitable destinée.

Lorsque nous savons la direction que nous voulons donner à notre vie, nous en devenons le héros capable tout à la fois d'endiguer et d'orienter le déferlement de nos émotions et de nos instincts, la turbulence de nos pensées, la puissance de nos énergies. L'atteinte de nos objectifs se révèle alors chose naturelle. La suite à donner à notre action se montre d'elle-même et les circonstances concourent à ce que tout soit plus facile. Notre estime de nous-même croît, elle se construit dans la paix. 

Je suis le héros capable d'endiguer et d'orienter, tout à la fois, le déferlement de mes émotions et de mes instincts, la turbulence de mes pensées, la puissance de mes énergies physiques.

Suite
Page 1 sur 91 PremièrePrécédente [1]