1 jour à la fois
Par mois: 2021-3Retour

     « Seul le rien s'insère dans le sans-faille. À quoi je reconnais l'efficacité du non-faire, la leçon du non-dire. »      
     LAO TSEU     

Vous est-il déjà arrivé de vouloir conseiller une personne qui n'était pas disposée à vous écouter? Il est parfois difficile de laisser vivre à sa guise quelqu'un qui nous est proche lorsque nous croyons qu'il fait fausse route. C'est d'autant plus difficile que la solution nous semble simple. Toutefois, l'écoute est parfois la seule façon de maintenir la relation. Ce devrait être facile à faire. Du reste, que tirerions-nous à imposer notre point de vue, ou même seulement à en démontrer la valeur? La réponse honnête à cette question est peut-être l'enseignement le plus fécond que nous apportera cette relation. Elle nous enseigne notamment pourquoi, en demeurant branché à ce que nous sommes vraiment, en restant attentif à maintenir une relation authentique, en partageant nos propres émotions dans cette relation, nous faisons le plus utile présent qui soit. 

Je suis réservé dans mes conseils et prodigue de mon écoute. Je suis attentif à ce qui me motive à vouloir conseiller, et je reste centré sur ma vérité profonde.

Suite

     « Ce n'est pas la faillite, mais l'objectif trop humble qui constitue un crime. »      
     J. R. LOWELL     

L'arrivée du printemps est marquée par une nuit qui diminue progressivement jusqu'à être égale au jour. C'est aussi le moment d'ajuster le rythme de nos réalisations à nos plans du début de l'année, ou de fixer nos objectifs à la mesure de nos capacités et de la complexité des situations. Pour ce faire, il faut observer quelle était la situation initiale, comment nous avons occupé notre temps au cours des derniers mois, quelles ont été les difficultés rencontrées dans la poursuite de nos objectifs, ce que nous avons appris de l'expérience, et ce que nous pouvons faire maintenant. Tout cela est simple: la route que nous traçons nous mène-t-elle à destination et en combien de temps? Il ne nous suffit souvent que d'ajustements bien mineurs pour obtenir les résultats les meilleurs. 

Je prends le temps de regarder où je veux aller, et vers quoi je me dirige. J'harmonise le rêve que j'ai de moi et la réalité de mes actes. J'ai l'accueil et l'amour qu'il faut à mon égard ; le but de ma vie n'est pas la conformité à mon plan, mais le bonheur.

Suite

     « Si l'on change intérieurement, on ne doit pas continuer à vivre avec les mêmes objets. »      
     ANAÏS NIN     

Le ménage de printemps est une tradition qui remonte peut être à l'origine des temps. C'est presque un rituel. Quand le jour gagne sur la nuit, le monde des idées et des souvenirs se trouve réinvesti dans la réalité. Quand nous faisons de grands travaux de mise en ordre, notre pensée prend le rythme presque méditatif, majestueux d'une grande vague. Faire de l'ordre dans notre environnement, c'est faire de la place pour accueillir ce monde invisible, c'est faire de l'ordre dans nos idées. Lorsque nous prenons le temps de faire cette place, nous permettons à notre projet de vie de se comporter telle une énergie nouvelle dans la réalité. Jaillissant de notre cour, elle devient alors une sève précieuse qui court comme un fleuve ouvrant devant nous un pas sage, emportant les entraves, polissant la voie à suivre d'un léger sable doux, déclenchant l'éclosion des semences qui nous nourriront. 

Je mets de l'ordre dans mes idées. Je fais de la place pour mon projet de vie. Je prépare le plein retour à la vie de ce qui m'habite profondément.

Suite