1 jour à la fois
Par mois: 2020-12Retour

     « Celui qui n'a pas de respect pour les dieux et pour lui-même, bien qu'il respire, ne vit pas. »      
     PROVERBE SANSKRIT     

Tout le monde a droit à l'erreur, et peut-être la plus mauvaise habitude que nous puissions avoir est de nous préciser quand nous errons un peu. Se répéter que nous sommes idiot est doublement dommageable. D'abord, quand il y a erreur, chercher un coupable n'arrange rien, et se déclarer méprisable n'est pas une solution. Pendant que nous perdons notre temps à cela, nous nous interdisons l'accès à une démarche responsable. Par ailleurs, ce que nous nous disons à nous-même a autant d'effet sur nous que ce que nous disons à un enfant: à force de nous le répéter, nous finissons par nous en convaincre. Quand nous nous trompons, dans les petites choses comme dans les grandes, nous regardons ce que nous avons fait, comment nous l'avons fait. Ensuite, il faut accepter l'erreur, elle n'annule pas la valeur de notre effort, mais il faut en voir la raison. Nous pouvons enfin entamer une seconde démarche, vers la réussite celle-là, et nous donnerons à cette erreur le nom d'expérience. 

Lorsque je me trompe, je ne me rabaisse pas inutilement. Je garde ma vision intérieure claire et j'analyse la cause de mon insuccès. Je me construis à partir de mes expériences.

Suite

     « Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage. »      
     HENRI MICHAUX     

Faire infuser, c'est imprimer un mouvement pour que l'eau traverse le filtre. Mais lorsque nous avons tout donné pour la réalisation d'un projet, il arrive que la conclusion se fasse encore attendre. Laisser infuser, c'est lâcher prise, c'est laisser reposer dans des conditions propices à l'avènement de la solution. Laisser infuser, c'est permettre à l'énergie universelle de traverser lentement notre filtre pour en tirer lentement le meilleur. Il faut que l'eau soit au repos pour qu'un blanc d'ouf grimpe lentement vers la surface et fasse un joli château. Quand nous mettons dans tous nos gestes notre amour, notre vérité, notre attention totale et notre plaisir de vivre, il suffit parfois d'attendre en demeurant attentif aux conséquences pour obtenir les meilleurs résultats. Nous pouvons avoir confiance, les échecs ne naissent pas de l'harmo nie, la discorde ne naît pas de la relation d'égal à égal, la haine ne germe pas dans un terreau de bonheur et d'acceptation. De même qu'après un dur labeur, nous avons parfois besoin de repos pour voir la solution réelle à une situation, il arrive que les événements aient besoin de quelque recul pour se concrétiser. 

Lorsque j'ai fourni tous les efforts que je croyais nécessaires, mais que les résultats se font attendre, je donne à la vie la même liberté que je m'accorde à moi-même, celle de prendre du recul. J'ai confiance car je sais que de l'amour inconditionnel ne naît que de l'amour infini et éternel.

Suite

     « L'espérance est la plus grande et la plus difficile victoire qu'un homme puisse remporter sur son âme. »      
     Georges BERNANOS     

C'est une histoire connue que nous avons toujours plaisir à entendre. Nous connaissons tous la force qu'ont les éléphants. En courant, sans même ralentir leur course, d'un seul coup, ils déracinent un arbre. Mais les hommes ont appris à les domestiquer et peuvent les enchaîner n'importe où, à un tout petit épieu. C'est que très jeunes, les éléphanteaux sont capturés et enchaînés. Alors, ils s'évertuent pendant des jours à essayer d'arracher leur lien, mais ils ne sont pas assez forts. Un petit poteau a raison d'eux, ils se soumettent. Et quand ils sont grands et forts, qu'ils peuvent renverser des maisons entières, ils ne tenteraient même plus d'arracher un roseau. Ils ont appris qu'ils en sont incapables. Est-ce que des gens de notre entourage nous ont dit qui nous étions? Avons-nous accepté de nous soumettre à des limites qui n'étaient pas les nôtres? Notre bonheur, nos capacités dépendent de nous. Comme nos valeurs et nos goûts. En choisissant de retrouver notre propre vérité et de nous libérer de l'opinion des autres, nous prenons les décisions qu'il faut pour réaliser les rêves que nous nous interdisions. Nous ouvrons la porte à la vraie connaissance de soi et au plaisir de vivre. Et chaque journée, dans ses plus petits détails, devient plus facile. 

Je ne me laisse pas influencer par les autres. Je me définis moi-même. Je cherche la connaissance en moi et je me libère de l'opinion des autres à mon égard. La vie devient plus facile. Je réalise mon bonheur et mes rêves.

Suite