1 jour à la fois
26mai

147 – LES BONS SOUVENIRS DES GENS

Patrick Gauthier |26 00 | Réflexions quotidiennes | Retour|
0 ( 0 reviews)
|

     « La mort n'est jamais que le silence du souvenir. »      
     PATRICK GAUTHIER     

Dans la forêt, les arbres sont silencieux. Le roi est venu s'y réfugier, il pleure seul. La reine n'est plus. Combien d'occasions de bonheur manquées? Il pense à la reine, il la voit, là dans le château, toute souriante dans sa «berçante », mais la culpabilité, la tristesse, les regrets l'envahissent. Il pense tant qu'il lui semble entendre la reine parler d'une voix d'ange : « La vie qui me reste, elle est en toi, dans ton cœur, dans celui de nos enfants et de nos amis. Sache faire de cette vie une longue suite de moments heureux. Ne te fais pas un reproche de ce qui aurait pu être. Que je sois un réconfort pour toi et non pas l'occasion de mille regrets et de tristesse, c'est ce qui me rend heureuse. Garde-moi une pièce dans ton château et viens m'y rendre parfois. Viens chercher conseil dans l'adversité. Laisse-moi goûter de petites parts de tes bonheurs. C'est ainsi qu'à travers toi, continuera de se construire ma vie. » 

Je conserve les meilleurs souvenirs des gens que je connais. Chacun d'eux a sa propre vie en moi et je désire que cette vie soit heureuse.

Sur l'auteur

Reliés

150 – LES SYMBOLES ET LES CONTES

     « Le conte fait passer le précepte avec lui. »           JEAN DE LAFONTAINE     Les contes pour enfants et les contes populaires renferment souvent des perles de sagesse q...

Suite >

154 – SAVOIR SE LAISSER AIMER

     « Nos vrais amis sont ceux qui nous aident à être et à vivre dans la vérité. »           J. DANIÉLOU     L'amitié, c'est p...

Suite >

49 – SE LIBÉRER DE LA FATIGUE

     « Là où tout le monde chante à l'unisson, les paroles n'ont pas d'importance. »           J. IWASZKIEWICZ     Lorsque nous choisissons de nous ac...

Suite >

163 – JE N'OUBLIE PAS MON PASSÉ

     « Vous pouvez vous libérer de votre passé en l'aimant. »           S. ROMAN     Quand nous subissons un revers, il ne suffit pas de fermer les yeux sur une part...

Suite >

Publier un commentaire