1 jour à la fois
24mai

145 – LA CONTRIBUTION

Patrick Gauthier |24 00 | Réflexions quotidiennes | Retour|
0 ( 0 reviews)
|

     « Prenez pleinement conscience de la variété qui règne au sein de l'espèce humaine, et vous serez prêts à admettre l'interdépendance des êtres humains. »      
     S. PECK     

Chacun est unique. Chacun interprète le monde à partir de son vécu, de son monde intérieur. Et cette interprétation porte en elle l'empreinte de sa personnalité. Aucune interprétation n'est le monde lui-même, non plus qu'aucune n'est objective. La richesse de l'humanité est dans la multiplicité de ces subjectivités, de ces différences. Acceptons la différence de notre prochain comme la nôtre, là réside la richesse qui nous est donnée en partage. Avançons-nous dans la société et contribuons à notre part de richesse et de différence, elle est essentielle. Le monde qui nous entoure n'en sera que plus florissant. La richesse de l'humanité dépend de la participation de chacun, c'est donc notre devoir d'être présent, d'exprimer notre plus pure vérité, de laisser vivre notre profondeur d'amour. 

Je fais part de mon devoir d'être humain. J'apporte ma vérité à l'humanité. J'exprime ma force d'amour par la chaleur humaine que je dispense aux gens que je rencontre.

Sur l'auteur

Reliés

112 - LA COMPÉTITION

     « Prendre l'offensive d'une manière prompte et vigoureuse, brandir l'épée de la vengeance, voilà l'élément le plus brillant d'une défense. »        &...

Suite >

50 – DÉFENDRE SA VÉRITÉ

     « S'affirmer, c'est naître au monde, »           AUTEUR INCONNU     L'affirmation de soi est nécessaire à l'existence véritable de l...

Suite >

114 – PROFITER DES OCCASIONS

     « Le temps est ce que nous désirons le plus, mais, hélas, ce que nous utilisons le plus mal. »           W. PENN     Nous passons des heures à converser au t...

Suite >

64 – GOÛTER LA PAIX EN PARTAGE

     « Si la tranquillité de l'eau permet de refléter les choses, que ne peut la tranquillité de l'esprit? »           TCHOUANG-TSEU     Beaucoup d'en...

Suite >

Publier un commentaire